Carnet de bord 2018/2019

Club CNRS 2018-2019
Les activités du projet Thalès et du Club CNRS redémarrent
Le 18 octobre les élèves de TL1 se sont rendus au Lazaret Ollandini pour visiter le musée Marc Petit en compagnie du sculpteur et de François Ollandini

 

 

le 18 octobre nous apprenons que notre candidature pour participer au concours du livre sciences pour tous a été retenue.
La candidature des élèves du collège Laetitia avec lesquels nous travaillons a aussi été retenue. Au programme cette année : les origines de la vie
Lancé depuis 2006 et parrainé par l’Académie des sciences depuis 2008, le prix du livre « sciences pour tous » est un prix littéraire de la culture scientifique. Il s’agit de faire décerner ce prix par des élèves de la classe de seconde, pour les lycées, et par des élèves de quatrième, pour les collèges, à l’auteur d’un ouvrage de culture scientifique qui aura su les séduire.

le 19 octobre 2018 : nous avons reçu Marc Lachièze-Rey, astrophysicien, directeur de recherche au CNRS et membre du conseil scientifique de notre Club CNRS jeunes, sciences et citoyens qui est venu nous parler de l’origine de l’univers.
Les élèves ont pu profiter de deux conférences : la première à 15h pour les élèves de seconde qui travaillent sur le thème des origines de la vie et la seconde à 18h30 pour le grand public.

 

le 15 novembre les élèves de 2nde5 et 2nde8 se sont rendus à la faculté des sciences de l’université de Corte pour participer à la « fête de la science » et ,dans ce cadre, à de nombreux ateliers animés par des animateurs du CSTI A  Rinascita, des enseignants de l’université ou des étudiants. Des vocations sont peut-être nées

Du 19 au 21 novembre nous avons reçu Samuel Boissier.
Samuel Boissier est astrophysicien, chercheur au laboratoire d’astrophysique de Marseille. Il est aujourd’hui impliqué dans de nombreux projets et s’investit beaucoup dans la vie du LAM, de l’OAMP, membre du conseil scientifique du PNCG (Le Programme National de Cosmologie et Galaxies), il est membre de l’ESO et est depuis 2016 président de l’AF2A ( association française d’astronomie et astrophysique) et il est aussi membre de notre conseil scientifique. Un public nombreux était au rendez-vous ( de 12 à 90 ans..) pour découvrir ou redécouvrir les Galaxies.

L’évolution des galaxies : La transformation de l’univers: des milliards d’années d’évolution et encore quelques surprises
Les galaxies sont des objets fascinants qui peuvent être composés de centaines de milliards d’étoiles. Déchiffrer leur histoire est un des grands domaines de l’astrophysique. Ce sujet est d’autant plus
intéressant qu’il est intrinsèquement lié à la cosmologie (le destin de l’univers dans sa globalité), et à notre petite histoire à nous, être humains, embarqués sur une petite planète tournant autour d’une étoile que nous appelons Soleil, dans une galaxie parmi un nombre…astronomique de ces objets!
Au cours de la conférence a été abordée la grande transformation de l’univers depuis le Big Bang, il y a un peu plus de 13 milliards d’années, dans laquelle les galaxies jouent un rôle important et , dans ce contexte , le cycle d’évolution qui se déroule au sein des galaxies, mais aussi leur formation tumultueuse dans un contexte cosmologique. Malgré des décennies d’études des galaxies, nous continuons à découvrir de nouveaux objets qui remettent en question nos idées. C’est le cas des galaxies très diffuse et très difficile à distinguer du fond du ciel (« galaxies à faible brillance de surface », « ultra-diffuse galaxies »). Grâce aux progrès des détecteurs et aux grands télescopes, nous pouvons à présent les détecter et les étudier. En fin d’exposé quelques exemples de ces nouvelles galaxies nous ont été proposées , et les moyens avec lesquels nous les observons.

Le 21 novembre ce fut au tour des Term S1 et des 2nde 8 de venir à la rencontre de Samuel Boissier Conférence .
Au programme : l’état des recherches dans le domaine des exoplanètes. Pendant des milliers d’années, l’humanité s’est demandée si « d’autres mondes » existaient. C’est seulement depuis quelques dizaines d’années que nous avons la réponses. Nous pouvons dire aujourd’hui que la plupart des étoiles sont très probablement entourées d’exoplanètes, comme le Soleil emporte avec lui les planètes du système solaire.
Après avoir introduit le sujet des exoplanètes, Samuel Boissier a expliqué comment nous parvenons maintenant à les détecter, a évoqué la très grande diversité des astres que nous avons découvert et leur
habitabilité potentielle. la conférence s’est achevée par un état des lieux des projets observationnels sur lesquels les astronomes travaillent aujourd’hui, y compris au Laboratoire d’Astrophysique de Marseille, pour poursuivre l’étude des autres mondes.

By | 2018-12-06T11:50:36+00:00 05-12-2018|